sanctuaire Inari 伏見稲荷大社 (1) : la porte de la montagne aux renards sombres

Publié le par Paul B.

P1030001.JPG
Cap vers le sud à partir du Tofuku-ji : le sanctuaire Inari (rappel sanctuaire=shintoïste), pour ceux qui n'aiment pas marcher il y a le train, pour les autres il faut commencer par se perdre volontairement en venant du Tofuku-ji dans un quartier sur une petite colline, aux multiples maisons, aux pieds de la montagne inquiétante de verdure, pour terminer dans un cimetière shintoïste du quartier, inquiétant à souhaits. Quand vous penserez être perdu depuis suffisamment longtemps, il suffit de demander votre chemin avec politesse, et (par magie ?) l'entrée secondaire du sanctuaire est à deux pas. 

Au début, tout va bien, la partie basse du sanctuaire est immense, aérée, composée de grands pavillons séparés par des escaliers pas trop dur à grimper, la ville est proche, on peut y aller pour faire son marché de fruit ou déambuler sous l'immense torii rouge vermillon. Mais, il faut monter vers le sommet bien sûr, sinon ce n'est pas drôle. Et déjà trouver la suite du sanctuaire... il faut monter les marches, aller au fond, vers la forêt, vers la montagne. Chercher un peu sur la droite et vous trouverez entre une nuée d'arbres, le point de départ d'un périple plus dangereux (cf ci-dessus), un petit chemin assombri par la forêt, les nuages, et la pluie qui se met à descendre du ciel, et surtout par les milliers de torii (les portiques) qui le surplombent.

Au début, le chemin est peu pentu... au début il ne pleut pas encore trop... une lampe est suspendue au loin ; mais déjà, entre deux torii rouge sang, un renard de pierre, gris, un peu terrible, abrité sous une ombre noire, vous observe. 

sanctuaire inari ; de la gare du Kyôto, vers le sud, arrêt inari
prendre le temps de visiter la partie basse et les alentours de la gare, mais bien vite, il faut grimper ! il y a une grande fête à inari en juillet où l'on expose des dessins d'enfants et l'on accroche des milliers de lanternes aux torii.

Commenter cet article