Aoyama 青山, Omotesando 表参道, sanctuaire Meiji 明治神宮, Harajuku 原宿

Publié le par Paul B.

P1030291.JPG
C'est un des charmes de Tokyo  東京, vous faites quelques mètres et vous changez votre environnement du tout au tout. Commencons notre balade au sanctuaire Meiji 明治神宮, à deux pas de la gare de Harakuju 原宿 sur la Yamanote. L'intérêt des lieux réside dans l'immense parc percé de grandes allées qui entoure le sanctuaire en lui-même (qui date du début des années 1920) : calme et sérénité, un peu à l'occidental (le parc a été imaginé par rapport aux grands parcs occidentaux). Pour le sanctuaire, se renseigner sur les conditions de son édification dans cette période si intéressante du Japon qui va des années 1870 à la seconde guerre mondiale.


P1030290.JPG

En revenant vers la gare, on passe sur un grand carrefour qui sert de lieu de rendez-vous aux cosplays et autre créatures d'Harajuku 原宿, en 2006 la pleine chaleur rendait le spectacle ubuesque et triste, je ne m'attendais pas à cette impression face à la créativité des tenues, surtout que cela devient un lieu pour touristes qui viennent voir là le spectacle ! je ne me suis pas attardé. En prenant la grande avenue Omotesando 表参道  bordée d'arbres (c'est très rare au Japon où la nature -force divine et "dangereuse"- est souvent mise à l'écart des villes), on change d'ambiance en la remontant : d'abord elle longe le fantastique quartier d'Harajuku 原宿 qui est à visiter en prenant son temps (pour les gens, les salons de coiffures gothique camouflés en châteaux et tout le reste :)), puis on passe dans une zone de grands magasins (oriental bazar pour les cadeaux traditionnels du touriste, un magasin de jouets à faire absolument, La Forêt etc.), et enfin on se reproche de Aoyama 青山 et de ses boutiques de luxe.


P1030287.JPG

Et là, les shows-rooms se déploient dans leur architecture raffinée sur les trottoires de l'avenue (Prada ci-dessus, Cartier en-dessous, Issey Miyake plus loin dans la rue, avec tout les parfumeurs), les intérieures des boutiques développant tout une esthétique et une recherche magnifique (pour les amateurs, c'est vraiment un plaisir). Au moment où je passais, une petite fête se préparait dans la cour du show-room Prada, avec bouteilles de champagnes et petits fours, le détail du "luxe" ? cela allait se passer à l'extérieur, dans un pays où la "terrasse de café" est pratiquement inexistante, tendance...
P1030288.JPG

Après on change doucement de quartier pour entrer dans le coeur de Aoyama 青山, si vous avez du courage vous pouvez aller jusqu'au musée Nezu... enfin en 2009 quand il sera réouvert :) 

visiter tout le quartier à partir de la gare d'Harajuku 原宿  : au gré de vos envies : harajuku, revenir vers le sanctuaire Meiji, repartir le long d'Omotesando.

de là on peut partir vers Shibuya 渋谷区, Shinjuku 新宿区, ou vers Aoyama 青山 et plus loin Roppongi 六本木. par le train, on peut même gagner Shibuya à pieds en longeant le stade olympique de Kenzo Tang (superbe) et les bâtiments de la NHK (télévision officielle japonaise), la balade pour rejoindre le quartier est très sympathique !

NE PAS MANQUER : dans une petite rue derrière La Forêt, un petit musée charmant (on visite en chausson japonais :)) d'estampes japonaises toutes plus magnifiques les unes que les autres !!! (musée ôta)

musée ôta
http://www.ukiyoe-ota-muse.jp/english.html
musée nezu http://www.nezu-muse.or.jp/index_e.html
site du sanctuaire Meiji 明治神宮 (jingu=sanctuaire) http://www.meijijingu.or.jp/

 

Commenter cet article