Gare de Kyôto (9) le vide des espaces gris

Publié le par Paul B.



Il y a ce treillage gris tramé qui tend les murs rideaux aérien, au loin un tour de lumière et l'on ne sait plus si l'espace est horizontal ou vertical, parois immenses comme une abyme où l'on ne sait plus si l'on est posé sur les marches d'un escalier ou en chute libre dans cet espace déformé dans les dimensions. Il y a aussi ces chaises affreuses en plastique bleu cadrage alu sur une scène noir vagument laquée et abandonnée là, cette ligne -trace de sang- courbe qui barre l'espace et un policier en faction. Le vide de l'atrium m'aspire et le sol en dallage grisâtre semble glissant. Dernier retour à la gare de Kyôto. De l'autre côté, les lignes tendues vers la blancheur neutre aspetisée des escalators noirs comme la lave, et à côté les gradins d'amphithéâtres urbains qui dévalent les pentes de l'édifice, on imagine déjà la chute lourde et lente, saccadée et rythmée, de corps humain rebondissant en ricochets entre les barres d'appuis chromés. En haut d'un des deux escaliers mécaniques un cadre rouge carré prêt à tomber. Les lieux sont beaux mais parfois comme dans une éclipse, la lumière qui tombe dessus peut donner l'impression que l'ambiance a changé, dans ces immenses espaces résonnent comme le rire d'un vide angoissant. Dernier post consacré aux lieux, cf le sommaire pour les autres.










Ondulation sans vagues, lignes brisées, qui recouvrent le champ de vision.




Ne pas tomber - ne pas tomber - ne pas tomber - s'accorcher à la barrière au contact froid




l'arche du toit de verres grillagé et ses deux reflets, plumes ou ailes qui se déploient, reflet illusoire dans le métallisé




et moi je n'ai qu'une envie c'est établir ma hutte sur l'île grise forme ovoïde au centre des lieux là au-dessus, et d'ici suivre en ermite la vie d'en bas, écouter la foule, dormir sous la verrière grise protégé de la pluie.









Taches de couleurs sur fond étal gris sous un grillage vert ponctué de globes dorés, société en cage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

akaieric 15/04/2008 13:34

C'est vrai que c'est un lieu impressionnant...