en passant dans les rues et regardant -un peu impoliment- à travers les portes en bois

Publié le par Paul B.



Petit aperçu de ce que l'on peut découvrir en se balladant dans les rues de Kyôto par une bonne pluie qui verdit à l'extrême les plantes, devantures discrètes de restaurants, maisons et ateliers, vanteaux en bois mystérieux à Gion etc. Les photos proviennent du quartier précédemment cité, mais aussi de celui juste à côté aux pieds du Kyomizudera, et du centre quadrillé et uniforme de Kyôto. Ca me donne envie d'y retourner, et de me promener tranquillement sans souci ni dangers, un parapluie transparent m'abritant des nuages gris, dans des rues silencieuses, entre ces tanukis pas si innocents qui protègent comme ils peuvent leurs attributs pas très discrets cependant, ces plantes qui s'épanouissent sans histoires en pleine ville, la petite vasque artificielle peut être achetée dans un jardiland local tout comme la pagode en terre cuite miniature et la lanterne faite avec trois pierres, trottoir de gros galets, vélos dans les cours, grosse lanterne ovoïde en papier suspendue dans l'air, guirlande métallique faite de godets pour laisser glisser l'eau dessus quand il pleut.   
























Commenter cet article