papiers à accrocher, plaquettes en bois, exvotos et breloques diverses

Publié le par Paul B.

au sanctuaire Inari de Kyôto


Un petit article récréatif dédié aux principaux "petits trucs" que l'on accroche dans les temples. Mes vagues souvenirs d'églises ne m'évoquent pas une aussi grande richesse que les sanctuaires japonais : muais..., le cierge, même pas des formes marrantes (bon ok c'est pas un parc d'attraction^^), l'austère boîte pour mettre ses sous, et puis... ? rien ne me vient d'autres. Dans le petit pays du soleil levant, tout est bon pour attirer les financements, enfin, vous avez compris : exercer son culte les voeux et tout, bien sérieusement : il y a les fameuses plaquettes en bois, apparemment souvent aux couleurs du temple, où l'on inscrit son voeu (?), les papiers que l'on tire au sort et qui vous annonce un présage, quand il est négatif, on l'accroche pour le conjurer (mais est-ce qu'on ne l'accroche pas aussi pour qu'il se réalise ? ça y est, je suis déjà perdu dans les coutumes^^), mais olalala, ca ne s'arrête pas là ! A O'hara, il y a avait ce mur de petites statues, on voit aussi les toriis miniatures que l'on suspend, plaquettes en bois inscrutées sur les murs, les bouteilles d'eau au Meiji (bon ça... j'en suis pas sûr, il est vrai), les bouteilles de saké et les barriques (si si!) offerts par les entreprises, parfois même un torii entier sponsorisé par de grandes marques (à Inari de Kyôto, sans doute, mais aussi à Tsuwano d'après l'akaiblog), et puis tous les ex-votos de différentes sortes, parties du corps, etc (toutes les parties du corps..., comme dans les anciennes religions antiques de l'Europe). 

Evidemment, chaque temple joue aussi sa carte marketing différente du voisin (et vu le nombre... il en faut de l'inventivité), tous les moyens originaux sont bons. On peut ajouter à la manie du "petit truc à accrocher", le "petit truc à célébrer", la croyance locale... payer pour l'eau magique du Kiyomizu Dera, agiter ses billets de sous pour qu'ils se reproduisent près de Kamakura, passer sous un pilier du TodaiJi (ça c'est informel... :D) etc. etc. etc. On pourrait même faire une liste de toutes les coutumes bizarres pratiquées dans les temples ! voire un site ! si vous en avez d'autres, il y a toujours les commentaires :D. Le résultat, c'est, parfois, une petite sensation d'artificielle, mais le plus souvent, un amusement, et, inévitablement, on finit par se prendre au jeu et l'on devient très sérieux avec tout le folklore :).  
 



petit sanctuaire dans le vallon de Kuruma (?) et ses ryokans, fraîcheur garantie à côté de la rivière tumultueuse dans la chaleur de l'été.


Tiens, tiens, mais qu'est-ce donc qui est marqué ? si ca se trouve des bêtises... je devrais apprendre le japonais^^


Au Kiyomizu Dera à Kyôto




Au Daikakuji (?) de Kyôto





sanctuaire Yasaka à côté de Gion, même les arbres sont entourés des inévitables plaquettes




dans toutes ces plaquettes du Toji, moines bien alignés malgré leur suspension aléatoire dans le vent, heureusement, il y en a un qui a décidé d'aller dans le sens contraire des autres.



papiers trempés au Toji, prêt à se déchirer



grille de papiers pliés au sanctuaire Yasaka




milliers de statuettes au sanzenIn de O'hara




toriis miniatures (bcp dans les cimetières aussi) dans un petit temple (micro temple) à côté de notre guesthouse



au sanctuaire Yasaka (ci-dessus et en-dessous)




Sinon, je dispose maintenant d'une page MySpace qui servira, sans doute, de vitrines aux blogs que j'essaye d'entretenir. J'y mettrais un synopsis des articles publiés ici. Vous rirez bien de mon anglais à deux sous^^. Si vous disposez aussi d'un espace sur ce site, n'hésitez pas à laisser des commentaires, et des questions à propos de ce site ou d'autres.

Vous savez que j'aime bien vous renvoyer vers d'autres sites et articles que j'ai bcp aimé : cette semaine, je ne peux pas m'empêcher de vous propulser fermement vers l'
AkaiBlog, plus que fermement, impérativement. En effet, au menu : Shodoshima et des paysages à variations de couleurs de l'automne incroyable (et crac un incroyable...), sentier dans la nature, arche de pierre noir naturelle qui cache des temples, temples dans des grottes, grands plans larges du paysage, du régal ! En parlant des blogs consacrés au Japon, je ne devrais pas tarder non plus à leur consacrer un petit post, donc si vous en avez à faire connaître !

Publié dans art japonais ancien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

akaieric 11/06/2008 14:52

Merci beaucoup pour la pub...

J'allais dire que dans nos temples à nous, musulmans ou chrétiens, l'accent est surtout mis sur le recueillement et la prière, alors que les bouddhistes ou shintoistes n'ont aucun scrupule à se mêler de la vie sociale et culturelle des gens. Comme pour le concours de tir à l'arc dont tu as déjà parlé et qui se passe au sanjusangendo: ici on n'a jamais vu de compétition sportive dans une église!