BNF - images du monde flottant

Publié le par Paul B.



L'exposition organisée à la Bibliothèque Nationale de France, site Richelieu (site historique), consacrée aux estampes, a eu lieu du 18 novembre 2008 au 15 février 2009 et j'ai eu la chance de pouvoir la visite. Elle était partagée en deux parties : la première consacrée aux estampes plus "anciennes" dans la somptueuse galerie Mazarine ; et la seconde réservée aux grands maîtres que sont Hokusai et Utamaro dans la crypte de la bibliothèque. L'exposition se proposait de présenter une synthèse de l'estampe via les chefs d'oeuvre abrités dans le fonds des estampes (un des plus vastes au monde) de la bibliothèque nationale de France. Ce fond a été constitué peu à peu à partir du XIXème siècle et la folie du japonisme jusqu'à de grandes donations tout au long du XXème siècle et forme un fonds encore vivant et actif.

J'ai personnellement trouvé ce "résumé" très réussi, offrant à la fois au novice un panorama représentatif de l'histoire de l'estampe, et à celui qui possède les premières bases, le plaisir de rédécouvrir et d'assembler les repères principaux de l'univers de l'ukiyo-e. La classification se plaçait sous un angle "artistique" et omettait la très vaste production d'estampes publicitaires, de jeux, "journalistes" aussi (voir la magie des estampes de brigitte Koyama-Richard). En parcourant l'expo, on voit quel "fossé" existe entre Utamaro et Hokousai et les maîtres plus anciens, fossé permis notamment par les progrès techniques et l'influence occidentale.

On peut retrouver de nombreuses infos dans le catalogue efficace (mais un peu cher ?) de l'expo, mais je vous conseille déjà de consulter le site consacrée à l'expo, qui, comme tous ceux crées pour les expo de la bnf, sont très complets et passionnants. La visite a été aussi l'occasion de découvrir le bâtiment de la BNF, avec la délicate salle Labrouste du XIXème et ses coupoles en fer, et la quartier de la Bourse alentour, la huppée galerie vivienne et les sans-abris autour du palais brogniard.

Je vous mets quelques estampes-coup de coeur ; régalez vous !




Kitagawa Utamaro (1753 ?-1806)
Fidélité des sentiments comparés aux sources de l'amour (Jitsu kurabe iro no minakami) « Kamiya Jihee et Kinokuniya Koharu » (Kamiya Jihee, Kinokuniya Koharu)


Suzuki Harunobu (vers 1725-1770)
Beauté sautant dans le vide depuis le balcon du temple Kiyomizu



Suzuki Harunobu (vers 1725-1770)
L'averse




quelle modernité dans cette estampe d'Utamaro ! légèreté des voiles qui tombent en spirale, floraison - plante grimpante du kimono


estampe à la manière occidentale (c'est plus ou moins son titre exact) : profondeur, traitement du ciel.


Hokusai
Série des Grandes estampes de fleurs et d'oiseaux
Faucon et prunier en fleurs

5 planches connues, 1832-1833
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eg 02/05/2009 19:35

Merci pour ces très belles estampes.
J'envie cet art du très et leurs compositions.