sanctuaire en haut sous les cèdres

Publié le par Paul B.

P1030512.JPG


après les ors du Toshogu, en route vers le second mausolée majeur de Nikko, pur et niché dans un écrin d'arbres


P1030519.JPG




P1030516.JPG


au Japon, il faut bien avoir conscience que les escaliers sont présents partout dans les temples et sont vraiment fatiguants, faites bien attention ! Sans doute à la fois symbole d'élévation et de difficulté, de plus, autrefois, seuls quelques rares privilégiés avaient le droit d'accéder aux parties hautes des sanctuaires que tous touristes foulent aujourd'hui des pieds.  



P1030517.JPG


un éléphant mode japonaise :-) 



P1030518.JPG



P1030523.JPG



P1030529.JPG 

P1030511.JPG


temple pour enfants... et déjà le petit récipient pour les offrandes pécuniaires :-) ! cette "divinité" je l'ai aussi vu représentée en pierre, je vous montrerais la photo

J'ai pu finir les deux "mangas" temps de Botchan vol.4 (voir
ceci) et l'âme du Kyudo. Les deux sont magnifiques mais finalement très sombres... le premier dépeint les éphémères temps du socialisme et de l'anarchie dans les années 1900-1910 et voit le triomphe des militaristes ; et le second est une tragédie intense qui avance d'abord à pas feutrée sous le couvert d'exploits héroïques, sans vous surprendre, pour mieux vous apparaître dans toute son ampleur, dans la vacuité intense de cette épreuve du toshiya qui constitait à faire passer le plus de flèches possibles en une journée le long de la galerie du sanjusangendo à kyôto. Deux lectures que je vous conseille vivement et dont j'essaierais peut-être de rendre compte prochainement.

Publié dans Nikko 日光

Commenter cet article