Promenade du Daikakuji 大覚寺 à la rivière Katsura 桂川,

Publié le par Paul B.

P1030119.JPG


Mercredi "thème nature" :-) : la semaine dernière à Kamakura dans les temples des collines, il y a deux semaines à Nikko sous les cèdres, avant au tenjuan et ses carpes koï, et la semaine d'avant de nouveau le tenjuan pour une première visite ; et maintenant promenade au nord-ouest de Kyôto, à flanc de montagnes, un jour de lumière où les côteaux des rizières sont ensoleillées, entre le temple Daikakuji et la rivière Katsura, longue descente parsemée de petits temples sans prétention mais au charme indéniable. Et entre ces hâvres de nature, artisans traditionnels magnifiques et forêt de bambous.


P1030120.JPG


P1030123.JPG



On part du Daikakuji 大覚寺, ancienne villa impériale et encore siège d'une école d'ikebana qui fera l'objet d'un prochain post, on oblique sur une petite route qui serpente à travers les rizières lumineuses, complétement seul et tranquille ; on rejoint une autre route bordée de magnifiques boutiques d'artisans, mais je n'osais pas trop rentrer dans ces magasins et c'est bien maladroitement que j'essayais de leur dire que c'était très beau :D. Première halte dans un petit sanctuaire dans lequel les arbres émergent de la mousse en filaments mouvants, très paisible mais à l'histoire tragique si mes souvenirs sont bons, dans lequel un chat (ci-dessus) se reposait tranquillement au bord du jardin sur la terrasse du bâtiment principal. 


P1030127.JPG


P1030130.JPG



Deuxième halte dans le temple quasi voisin, qui offre depuis son plus haut point, sans que je m'y attende, une grande vue sur la ville étalée entre ses montagnes. Quasi en face de moi (derrière la petite colline verte arrondie qui dépasse des immeubles), le gingakuji. Un oiseau chante magnifiquement (je vous montrerai la vidéo), le soleil frappe, la ville semble si loin... et pourtant à quelques mètres. Méfiez vous de ce temple, à flanc de collines, il présente de nombreux escaliers ! (voir ci-dessous), et pour arriver à cette grande vue, une petite souffrance physique s'impose :D.


P1030132.JPG


P1030133.JPG



Tout cela donnait envie d'écrire des histoires, ce chemin semblait parsemé de légendes et de contes en puissances, mais je n'ai rien achevé ! :D ; vous verrez le pavillon du rouge du Daikakuji évoqué en dessous plus tard :)

Au Japon, les histoires courent auprès des lieux, fictives, réalistes, légendaires, légendaires. Du Daikaku-ji à la rivière Katsura, dans cette descente dorée, les histoires courent auprès des vivants et entre les morts. Une d’elle raconte comment une princesse éconduite par son amant qui ne pouvait l’épouser lui écrivit un poème de son sang sur la pierre avant de se jeter dans le vide. Une histoire japonaise. La plus connue, peut-être la plus vraie, la plus vraie. J’en connais d’autres, j’en raconte d’autres, toute aussi pleine de terreur et de violence. Le chemin commence au Daikakuji, un temple –ancien palais impérial à flanc de hautes collines boisés-. Dans celui-ci, composé de divers pavillons, il y en a un qu’on remarque par sa couleur rouge vive, laquée, tellement laquée que le vert du jardin environnant se reflète doucement dans le bois rouge. (sans suite)


P1030135.JPG


P1030136.JPG



Et enfin, après une longue descente et en s'étant perdu dans un bois d'où rayonnait de multiples chemins, me voici aux bords de la rivière katsura qui émerge de l'immense forêt profonde et fermée. La puissance symbolique de la rivière est énorme, je ne sais pas si l'on se rend compte sur ces photos mais la largeur est très grande, et ces eaux boueuses, l'impression de porte, de vide dans la forêt, l'accumulation d'arbres le long des berges, l'impossibilité de remonter la rivière à pied  : à chaque fois j'ai terminé dans des endroits bizarres, une auberge pour un côté, et un chemin étrange que je n'ai pas voulu remonter de l'autre côté, d'autant plus que la nuit commençait à se poser et les ombres de la forêt s'allongent, s'allongent, en ajoutant le bruit de la rivière et l'ambiance sous les arbres n'était plus du tout rassurante.


P1030137.JPG


P1030138.JPG


P1030141.JPG

Fin de la promenade :-)

Commenter cet article