Kamakura 鎌倉市 (2) des temples à la plage, en passant par le Bouddha

Publié le par Paul B.

 

 

P1030439.JPG




Repartons des temples du post précédent pour descendre vers la plage : déjà, on doit quitter les collines boisées pour arriver à la grande rue commercante et touristique de la ville qui redescend depuis le sanctuaire Hachiman jusqu'à la gare, plein d'échoppes diverses, sucreries délicieuses, riz trop sucré avec goût étrange et autres anecdotes tout du long. Revenus à la gare, on décide de gagner le grand bouddha, il suffit de prendre un "petit" train ancien et descendre deux ou trois arrêts plus loin.
   

P1030448.JPG



P1030449.JPG



De la station près de l'océan, on remonte vers de nouvelles collines pour arriver au grand Bouddha, qui comme je l'avais dit, était abrité sous un temple jusqu'au jour où le toit s'est envolé dans un typhon (ou à cause d'un tsunami je ne sais plus trop et les légendes sont un peu trop bavardes apparemment :-)). Voir par ici le même Bouddha et presque la même photographie un siècle plus tôt lors du voyage d'Hughes Krafft au japon.

P1030455.JPG


P1030460.JPG



Et enfin, la plage... l'ouverture sur l'océan pacifique, c'était beau de se retrouver là face à la mer immense, de l'autre côté du monde. Mais une plage étrange : odeur atroce, sable gris, eau boueuse, quasi personne dessus, quelques surfeurs japonais qui paradaient un peu minablement, et cette odeur de puanteur surtout... pollution extrême des littoraux dus aux industries lourdes qui bordent les mers... ça cassait l'atmosphère naturel pour en implanter une autre, plus adaptée au monde moderne, et mes illusions tombaient en poussière.



P1030463.JPG


Kamakura, résumé "pratique" : à mon avis, ça vaut le coup de s'y rendre si vous restez plus d'une semaine à Tokyo. La ville n'est qu'à moins d'une heure de la gare de Shibuya d'où il faut prendre le train. On peut s'arrêter à la station précédant la grande gare pour se balader dans les temples évoqués dans le premier billet (engakuji, kenchoji). Attention toutefois il y a une certaine distance à parcourir avant de gagner le sanctuaire Hachiman et de là, la grande rue et la gare. Une visite à Bouddha s'impose et profitez-en pour vous promener autour de ce dernier temple. Pour ma part, je vous conseille vraiment de pousser jusqu'à la plage, choisissez peut être un jour et une heure où elle sera animée. La ville dégage une certaine atmosphère agréable et "provinciale", à vous de l'apprécier à sa juste mesure.

Publié dans Kamakura 鎌倉市

Commenter cet article